Photo groupe debout L'auteur, Hernan Casciari, à l'époque journaliste argentin (maintenant à Barcelone), a alimenté presque quotidiennement sur internet, entre Septembre 2003 et juillet 2004 ce faux blog de Mirta Bertotti, personnage fictif, femme au foyer de 52 ans, qui raconte quotidiennement sa vie et celle de sa famille unie malgré les difficultés , les trafics en tous genres .... Et c'est pour ne pas devenir folle que Mirta Bertotti a décidé de créer son blog afin de partager sa vie de dingue avec des milliers d'internautes. Enorme succès dans toute l'Amérique du sud !

L'Histoire
C'est la grande crise ; les Bertotti n'ont plus un sou. Ils se tapent les uns sur les autres, se débrouillent/embrouillent mais restent ensemble, se perdent et se sauvent ensemble, pour le meilleur, pour le pire et pour le rire.

Les Bertotti nous proposent aussi une leçon de vie, de force de vie.qu'ils sont prêts à presque tout pour s’en sortir, sans complexes, sans morale, mais tenus par des valeurs essentielles : la solidarité, le courage, l’amour et l’humour.

Pas question ici d'identifier cette famille aux "beaufs" d'à côté ! Ici c'est la démerde joyeuse et décomplexée. On peut garder une certaine distance parce que cela se passe ailleurs, dans un pays lointain, latin, mais comment ne pas s’identifier aux personnages, envier leur franchise, leur bon sens, leur chaleur, leur folie ? Comment ne pas se projeter dans ce bazar joyeux, libre ? Car il est bien question de liberté dans le texte, liberté d’expression, liberté d’oser dire et faire, liberté d’être soi-même.

Les mots sont crus, simples pour poser des questions essentielles, profondes et sur tous les sujets : la vieillesse, la mort, la sexualité, l’éducation, le travail, l’argent. Sans jamais s’apitoyer.