19H20 - EN CE TEMPS-LÀ, L'AMOUR... de Gilles Ségal (Lansman Editeur)

  • du 7 au 30 juillet (relâche les jeudis) Théâtre Au Bout Là-Bas, 23 rue Noël Biret
  • Mise en scène et jeu : Pierre-Yves Desmonceaux

Le texte de Gilles Ségal commence par cette phrase terrible : « En ce temps-là, l’amour était de chasser ses enfants . » Ni fioritures ni pathos mais le jeu sobre, profond, efficace de Pierre-Yves Desmonceaux pour dire ce grand texte. Il est le narrateur au delà du temps, d’une histoire terrible. On assiste à une course contre la montre au rythme de ce train qui roule vers le désastre. Un père veut apprendre à son fils de douze ans … tout de la vie : de l’infiniment petit, aux choses les plus grandioses … Une belle leçon d’amour et de liberté … mais qu’est-ce que la Liberté ?


19H45 - L'HIVER DE LA CIGALE de Pietro Pizzuti (Lansman Editeur)

  • du 7 au 28 juillet (relâche les mercredis) Artéphile, 7 rue du Bourg Neuf
  • Mise en scène : Maria Cristina Mastrangeli
  • Avec Elsa Bosc et Maria Cristina Mastrangeli et la voix d'Armand Gatti.

Au delà de l’enquête judiciaire, qui sont ces deux femmes par rapport au dictateur assassiné ? Quelle légitimité à la violence ? Quel rapport entre l’intime et l’engagement ? Beaucoup de questions passionnantes suscitées par cette pièce construite comme un thriller en huis-clos.


22H00 - UNE LABORIEUSE ENTREPRISE de Hanokh Levin (Editions Théâtrales)

  • du 7 au 30 juillet (relâche les lundis) Collège de La Salle, 3 place Pasteur
  • Mise en scène : Patricia Thévenet
  • Chef de Chant: Jany Seytor
  • Avec Sandrine Bestel, Yves Sandeau, Mathieu Uhl

Pièce cruelle et drôle à la fois, une langue et des personnages truculents … Du Hanokh Levin pur jus qui sait nous renvoyer un miroir à peine déformé de nos petits et grands travers existentiels.
Quel couple ne s’est pas posé la question du vieillir ensemble ? Qui ne s’est pas laissé aller à la mesquinerie et à la cruauté des mots ? Qui n’a pas connu de nuits d’insomnie passée à méditer sur son parcours de vie ? Qui n’a pas connu l’intrusion d’un voisin encombrant ?